[Podcast] Daesh et les réseaux sociaux : qui est coupable ?

[Podcast] Daesh et les réseaux sociaux : qui est coupable ?

Les derniers attentats de Daesh nous confrontent à un nouveau terrorisme, selon Bernard Cazeneuve pour qui le “néo-djihadisme, c’est les ceintures d’explosifs plus les réseaux sociaux”. À l’image de Wikipedia, tout le monde peut commettre un attentat et se revendiquer de l’état islamique. Si pour le gouvernement Sarkozy internet était infesté de pédophiles et de nazis, ce sont aujourd’hui les djihadistes qui les remplacent, au pied levé. Au grand dam des libertés citoyennes.

Isabelle-Attard-Podcast-Daesh-reseaux-sociauxPour Isabelle Attard, député du Calvados, les dérives sécuritaires du gouvernement sont graves. Les députés ne semblent pas saisir les enjeux du prolongement de l’état d’urgence. Cette première a fait partie des quatre parlementaires à voter contre le prolongement de l’état d’urgence et fut la seule présente dans l’hémicycle à voter contre les frappes aériennes en Syrie. Comment utiliser Internet comme levier contre Daesh ? La restriction des libertés publiques, un mal nécéssaire ? Internet, bouc émissaire ou responsable ? 

L’état d’urgence avait été mis en place en 2015 après les émeutes des banlieues, sans efficacité ou mobilisation publique. Pourtant, une assemblée quasiment vide vient de voter l’inscription de cette mesure d’exception dans la constitution.

Manuel Valls souhaite quand à lui maintenir l’état d’urgence en France «tant que la menace est présente». Mais disparaîtra-t-elle un jour?

Et aussi… Un accord entre l’Education Nationale et Microsoft ; la stratégie du choc par Naomi Klein ; retour sur les lectures Peter Thiel et Anonymous lanceurs d’alerte.

ITUNES PODCAST - Convergence Numériquem3u RSS PODCAST

Laisser un commentaire